Troubles du langage - conseils aux parents

Publié le par Elodie

Je suis en train de lire « Repérer et accompagner les troubles du langage » de D.-A Romagny.

J'ai pris en note les conseils destinés aux familles dont l'enfant est porteur de troubles ou retard du langage. Je trouve particulièrement intéressant de les publier afin d'en donner l'accès à un maximum de personnes. Les conseils semblent plein de bon sens, mais un petit rappel ne fait pas de mal. Je mets le pdf en fichier joint.

* Vérifier l'audition et la vision de l'enfant

* Lire des histoires, écouter des comptines.

* Laisser des livres à sa disposition.

* Considérer votre enfant avec autant d'attention que s'il était un adulte lorsque vous lui adressez la parole et expliquer à haute voix tout ce que vous réalisez devant lui.

* Stimuler son imagination avec des jeux tels que la dînette, le téléphone ou les petites voitures.

* Proposer des jeux d'encastrement et premiers puzzles, des activités de tri...

* Si votre enfant ne prononce pas bien un mot : ne pas le faire répéter mais formuler à sa place et correctement le mot, afin qu'il entende le modèle exact.

* Si l'enfant construit incorrectement ses phrases, reprendre en lui donnant le modèle exact sans le faire répéter.

* Échanger avec votre enfant en gardant le plaisir de communiquer avec lui afin d'éviter tout blocage ou dégoût de sa part.

* Privilégier les contacts individualisés, rester à son écoute, respecter ses centres d'intérêt.

* Si vous sentez que votre enfant ne fait pas d'effort pour se faire comprendre : rendez-lui service en faisant celui/ celle qui ne comprend pas, il sera ainsi obligé de s'appliquer à mieux parler.

* Si votre enfant communique très peu, encourager toute production de sa part. Cesser votre activité lorsqu'il vous parle afin de l'écouter, il sera encouragé par votre attention et fera de même lorsque vous lui parlerez.

* Échanger au cours des activités de la vie quotidienne.

* Parler lentement, exagérer l’articulation sans détacher trop les syllabes et sans prononcer les e muets.

* Faire des phrases courtes mais de niveau légèrement supérieur à celui de l'enfant : ne pas utiliser un langage bébé (meu-meu pour vache, caca pour sale...)

* Le laisser demander ce dont il a besoin même si vous savez de quoi il s'agit.

* Faire des gestes et répéter votre phrases s'il ne semble pas la comprendre.

* Lui faire fréquenter des enfants de son âge.

* Quel que soit l'âge de votre enfant, faire attention si l'évolution de son langage s'arrête brutalement ou si son langage régresse.

* Attention ! La télévision n'est qu'une ambiance sonore, elle l'isole et ne favorise pas la communication.

* Encourager votre enfant à se débarrasser de sa sucette (ou à arrêter le biberon) : elle peut contribuer à une mauvaise position de la langue, de la dentition et elle ne l'incite pas à parler comme un grand.

* Veiller à lui donner un rythme de vie régulier car cela lui permet de percevoir la notion de temps.

* Penser que dormir c'est se développer et que l'enfant a besoin de bénéficier des heures de sommeil avant minuit pour se régénérer.

* Préciser le diagnostic avec des spécialistes.

Publié dans Divers

Commenter cet article

elisabeth 09/09/2016 20:10

Merci beaucoup pour ces conseils. N'accueille un élève avec un trouble du langage important et je vais m'appuyer sur tes recherches dans un premier temps pour échanger avec les parents